Quels sont les principaux motifs de chasse ?
Chasse

Quels sont les principaux motifs de chasse ?

Nos ancêtres vivaient de la cueillette et de la chasse, mais ce mode de survie n’existe plus. Aujourd’hui, les gens, y compris les agriculteurs, acquièrent de l’aliment dans les restaurants ou les épiceries. À l’heure actuelle, existe-t-il des chasseurs ? Si oui, qu’est-ce qu’ils poussent à faire cette activité ?

Qu’est-ce qui pousse les chasseurs à chasser ?

Selon un chasseur, chasser un animal est une joie, une fierté et un plaisir. Ce dernier explique que certains écologistes n’en admirent pas ses actions, car ils ne sont peut-être jamais allés en milieu rural et se permettent de blâmer les chasseurs. Notez que toutes les écologistes ne sont pas pareilles. Selon lui, il est possible de lier l’écologie et la chasse.

Le chasseur veut prouver que la chasse est une pratique saine, normale et utile. Appliquée par nos aînés depuis la nuit de temps, la chasse est parmi le top loisir des Français. Il prend la troisième rang derrière le foot et le tennis. La France compte près de 1 300 000 chasseurs, il est le premier pays de chasse en Europe, avant l’Espagne et l’Italie.

En dépit des critiques, c’est toujours une activité essentielle

 La chasse est une pratique favorisée par la liaison avec la nature. Il permet de s’affranchir des difficultés aux quotidiens, de se recharger de voir les choses différemment et de s’éloigner cet univers stérile. De nombreuses personnes qui s’opposent à la chasse négligent fréquemment que le mode de vie principal était particulièrement la vie rurale et que la chasse n’était qu’une fête, même à l’époque. De nos jours, le style de vie occidental, l’urbanisation et l’exode rural font que ces traditions et origines ont progressivement été oubliées. Pourtant, certains adolescents commencent de plus en plus à chasser, ce qui montre que tous les chasseurs, autorités et associations nationales ont su s’adapter pour promouvoir le hobby de chasseur.

 

 

 

 

Les bienfaits de la chasse et de la pêche sur la santé
Chasse

Les bienfaits de la chasse et de la pêche sur la santé

La chasse et la pêche sont des sports très anciens qui combinent le physique et la nutrition. Les chasseurs peuvent s’adonner à ce sport, communier avec la nature et ramener un festin à leur famille. Voici les principaux bienfaits de ces activités

Relaxation mentale

Les chasseurs révèlent souvent qu’être dans la nature leur donne le temps de se vider l’esprit. Dans les bois, il n’y a pas de précipitation, pas de calendrier, ni d’échéances. La nature avance à son propre rythme. C’est très thérapeutique et cela contrebalance la précipitation que la plupart des gens ressentent dans leur vie quotidienne. La pêche offre également une occasion unique d’interagir avec le monde naturel. Ce qui n’est possible par aucun autre moyen. Cette interaction permet d’établir un lien spirituel profond avec la terre, la faune et la flore et notre planète.

L’alimentation

L’objectif de la chasse est de rapporter de la viande de gibier à la maison et de manger les fruits de votre chasse. Le poisson est généralement une protéine saine. La qualité de la viande d’un animal dépend de la nourriture qu’il consomme. Par conséquent, la viande de gibier sauvage ou de poisson qui se nourrit de divers aliments naturels est plus saine que la viande d’élevage commercial. Un animal dont le régime alimentaire est principalement composé d’herbe contient une plus grande variété de vitamines stockées dans son tissu musculaire que les animaux élevés sur céréales. La viande de chasse et de la pêche ont toutes deux une faible teneur en graisse. 

Augmente la discipline mentale

À la surprise de beaucoup, la chasse est un sport essentiellement mental. Les tireurs d’élite expérimentés pensent que le tir sportif est à 90% mental. Les niveaux de concentration sont aiguisés et augmentés. De multiples activités de résolution de problèmes impliquant la logique et la pensée créative sont nécessaires et employées pour réussir à la chasse.

La chasse : une passion avant tout
Chasse

La chasse : une passion avant tout

La chasse est une pratique ancestrale qui s’est transmise de génération en génération. Pour ceux qui possèdent un domaine de chasse, c’est presque une tradition dans la famille. Les petits dans la lignée commencent à prendre goût à la chasse en venant avec les hommes de la famille : père, oncle et grand-pères. La chasse peut se faire avec ou sans arme à feu. Pour la plupart, c’est une passion, pour la chasse collective, c’est un moment de détente pour les chasseurs. Il y a également les chasseurs solitaires qui prennent plaisir dans leur course aux animaux. De toute façon, ils ne sont jamais vraiment seuls pour aller pêcher, il y a le chien de chasse qui va aider son maître à repérer le gibier. La chasse est en même temps un moment de joie, d’angoisse, de silence et de partage.

Les différents types de chasse

Le type de chasse à faire dépend avant tout du domaine de chasse. Plusieurs critères entrent en jeu : la surface de chasse, les équipements du bâti ainsi que la présence de plans d’eau et de forêt. Il y a la chasse traditionnelle dans laquelle on retrouve la chasse en battue, la chasse devant soi et la chasse à courre. Il y a également la chasse sans fusils de chasse.

La chasse en battue

Cette forme de chasse se pratique en collectif, il s’agit de faire un travail d’équipe. Il y a les tireurs qui se planquent et il y a ceux qui vont pousser le gibier à aller dans cette direction.

La chasse à courre

C’est le symbole de la chasse traditionnelle, elle est assez coûteuse car pour pouvoir la pratiquer sur un domaine de chasse, il vous faut avoir au moins 80 hectares de surface. Le domaine doit également disposer d’équipements conçus pour la meute de chiens.

La chasse à l’affût

Il s’agit ici de traquer l’animal dans le silence pour mieux le viser, c’est surtout le style des chasseurs solitaires comme pour la chasse devant soi, qui nécessite un chien.

Voulez-vous vous initier à la chasse ?
Chasse

Voulez-vous vous initier à la chasse ?

Faire la chasse nécessite certaines connaissances, il faut savoir que les animaux ont le sens de l’odorat très développé. Un vrai chasseur doit avoir une ouie assez sensible et doit être également attentif à l’environnement dans lequel il se trouve. Être à l’écoute de chaque bruit est essentiel pour pouvoir chasser, savoir se déplacer lentement et le plus discrètement possible, savoir faire des pauses, éviter les mouvements brusques, autant de détails qu’il faut respecter. On peut dire que tout le monde ne naît pas chasseur mais vous pouvez tout de même apprendre. Il existe d’ailleurs des cours d’initiation à la chasse qui vont vous permettre d’obtenir un permis à la fin.

Le comportement à avoir devant la proie

Déjà pour bien cibler votre proie, vous devez vous approcher le plus calmement possible et maintenir une position cachée. Chasser ne veut pas dire que vous pouvez toucher les animaux de partout. Vous ne devez commettre aucune erreur, vous devez bien viser la cible pour qu’elle soit à terre. Si le coup n’aboutit pas et que la proie peut encore s’enfuir, vous l’infligerez de souffrance inutile mais en plus, vous allez devoir faire des kilomètres pour l’avoir. Dans le cas où l’animal est couché par terre, vous devez attendre un peu et observer son comportement avant de vous en approcher. L’instinct de survie de l’animal peut le faire fuir s’il n’est pas totalement touché.

Quelques recommandations pour les chasseurs

La vigilance est de mise pour tout chasseur, les animaux peuvent vous attaquer pour se défendre. Pour aller à la chasse, évitez la période d’activité sexuelle des animaux car ils sont très agressifs en ces temps-là. Soyez à l’écoute des différents bruits et cris d’animaux, les singes par exemple envoient des signes d’alertes avant de venir vous attaquer. Prenez des précautions si vous vous faites mordre par un animal, vous devez vous équiper d’une petite boîte à pharmacie pour gérer à temps les soucis sur place.

Comment avoir son permis de chasser ?
Chasse

Comment avoir son permis de chasser ?

Chasser est une activité qui nécessite un permis, et bien sûr pour avoir un permis, il vous faut passer un examen. Il faut être âgé de 15 ans et plus pour pouvoir passer un examen et le candidat doit également participer à des formations obligatoires. Pour devenir un chasseur, il ne suffit pas d’avoir le permis de chasser, il faut aussi avoir une assurance, trouver un territoire de chasse et payer la validation annuelle du permis. La formation est indispensable pour devenir un chasseur, il y a la formation théorique qui se déroule en salle et la formation pratique sur terrain. Pour obtenir votre permis, vous devez être présents aux deux formations et vous devez avoir une note minimum de 25 sur 31 sur l’ensemble des examens.

Comment se passent les examens dans la pratique ?

Dans un premier temps, le candidat doit passer un parcours en simulation en faisant des tirs à blanc. Cette étape est notée à 7 points. Ensuite, il est noté sur 1 point pour son port d’arme dans un véhicule. Viennent ensuite les épreuves de tir qui seront notées à 7 points. Il s’agit pour le candidat de choisir  entre une arme à canons basculants ou semi-automatiques pour cette épreuve. L’examen se déroule en lançant 6 plateaux d’argile dont 1 de couleur rouge correspondant à une espèce d’oiseaux protégée et d’un plateau propulsé dans la direction d’une silhouette humaine. Ce sont des tests éliminatoires, enfin, le candidat doit faire ses preuves en situation de chasseur posté en battue. Il est testé sur le montage et le démontage de la culasse d’une carabine ainsi que le chargement-déchargement de l’arme. Les candidats qui transgressent même une seule règle de sécurité durant les examens sont éliminés.

Les indispensables à connaitre pour chasser

Les chasseurs doivent connaitre le monde de la faune sauvage, ils devront aussi avoir une grande connaissance de la chasse. Il est indispensable de connaitre les lois et règlements sur la police de la chasse et bien sûr un chasseur doit savoir manipuler les armes.