Nos ancêtres vivaient de la cueillette et de la chasse, mais ce mode de survie n’existe plus. Aujourd’hui, les gens, y compris les agriculteurs, acquièrent de l’aliment dans les restaurants ou les épiceries. À l’heure actuelle, existe-t-il des chasseurs ? Si oui, qu’est-ce qu’ils poussent à faire cette activité ?

Qu’est-ce qui pousse les chasseurs à chasser ?

Selon un chasseur, chasser un animal est une joie, une fierté et un plaisir. Ce dernier explique que certains écologistes n’en admirent pas ses actions, car ils ne sont peut-être jamais allés en milieu rural et se permettent de blâmer les chasseurs. Notez que toutes les écologistes ne sont pas pareilles. Selon lui, il est possible de lier l’écologie et la chasse.

Le chasseur veut prouver que la chasse est une pratique saine, normale et utile. Appliquée par nos aînés depuis la nuit de temps, la chasse est parmi le top loisir des Français. Il prend la troisième rang derrière le foot et le tennis. La France compte près de 1 300 000 chasseurs, il est le premier pays de chasse en Europe, avant l’Espagne et l’Italie.

En dépit des critiques, c’est toujours une activité essentielle

 La chasse est une pratique favorisée par la liaison avec la nature. Il permet de s’affranchir des difficultés aux quotidiens, de se recharger de voir les choses différemment et de s’éloigner cet univers stérile. De nombreuses personnes qui s’opposent à la chasse négligent fréquemment que le mode de vie principal était particulièrement la vie rurale et que la chasse n’était qu’une fête, même à l’époque. De nos jours, le style de vie occidental, l’urbanisation et l’exode rural font que ces traditions et origines ont progressivement été oubliées. Pourtant, certains adolescents commencent de plus en plus à chasser, ce qui montre que tous les chasseurs, autorités et associations nationales ont su s’adapter pour promouvoir le hobby de chasseur.